Les maladies et accidents du vin

Photo : 

LES MALADIES ET ACCIDENTS DU VIN

Le vin est une substance vivante, donc il peut être atteint de maladies ou accidents qui vont altérer sont goût.
Contre les maladies, il existe des remèdes, mais le mieux est de pratiquer des actions préventives comme :
Soigner et manipuler le vin dans de bonnes conditions d'hygiène
Vinifier correctement les moûts qui sont bien constitués.

Cependant, malgré toutes ces précautions il peut arriver que des altérations se déclarent. Il convient de distinguer

Les maladies d'origine microbienne :


 

Les maladies d'origine chimique :
Ce sont, pour la majorité des cas, des casses.

Les goûts accidentels :
Le vin est particulièrement sensible aux odeurs :

Bois moisi : futailles mal entretenues, vendanges altérées
Bouchon : mauvais liège, moisissure (provient du pénicillium glaucum qui se développe en milieu humide)
Mercaptan : odeur d'oeuf pourri provoquée par la présence d'hydrogène sulfuré.

1 Esters : Corps résultant de l'action d'un acide carboxylique sur un alcool, avec élimination d'eau